vendanges 2010

Ca y est les vendanges ont commencé jeudi 30 septembre ! Nous avons récolté les parcelles destinées au rosé de pressée (forte charge de raisin et belle surface foliaire).
La couleur est au rendez-vous et l'aromatique également puisque sur les 3 cuves en fermentation, les agrumes ressortent pleinement.
Nous avons ensuite décidé de laisser passer le week-end sans vendanger. Bonne ou mauvaise stratégie ... toujours est-il que nous entamons la rentrée des rouges sous la pluie.

   

Les parcelles sur sables et graviers sont vendangées en premières et sont orientées sur des vinifications courtes de manière à obtenir des vins légers et fruités.

Aurélien est à la cabine de pesée. Il s'occupe de noter les bennes (état sanitaire, dégustation des jus), de prendre le degré potentiel et l'acidité et d'orienter la vendange vers une cuve adéquate. Béatrice quant à elle, a troqué ses fichiers comptables contre des fichiers de traçabilité puisqu'elle entre les données des bennes dans le logiciel de cuverie. Ces données suivront le vin jusqu'au verre du client ...

      

 

Frédéric, notre responsable maintenance est aux manettes. Il est aidé de Matthieu et de Morgan, nos athlètes "made in Bourgueil" qui sont chargés de traverser la cave de long en large toute la journée pour tourner des vannes, orientant ainsi les raisins vers les cuves souhaitées.

  

Pendant ce temps, Bernard, notre technicien vigne, explore le vignoble en quête des vignes prêtes à être récoltées. Le planning de vendange est donc modifié quotidiennement pour récolter le raisin à sa maturité optimale.

Les 2 œnologues quant à elles, sont au chai pour planifier le travail des cavistes. Chaque cuve est dégustée 2 fois par jour (en plus des prises de densité et de température) de manière à déterminer le travail en cuverie. Ainsi Gaël, Adolphe, Claudio (Italien) et Stacey (Canadienne) s'affairent aux pigeages, remontages et pressurage selon le plan établi.

    

Les raisins issus de parcelles de tuffes vont être récoltés la semaine prochaine. Les vins qui en seront issus serviront de base à nos rouges corsés et de garde. Le nec plus ultra  sera entonné dans des barriques bourguignonnes et vieillira tranquillement jusqu'au moment où nous estimerons que l'objectif, en termes de structure et d'aromatique, sera atteint ...

N'oublions pas que pendant l'incessant ballet des tracteurs, le commerce ne s'arrête pas, ainsi nos petites fourmis (Dominique, Sylvie et Nadia) œuvrent à la réalisation des commandes que Nathalie, notre secrétaire commerciale leur porte. Laëtitia quant à elle, se charge d'accueillir les clients à la boutique et d'organiser les animations qui auront lieu aux prochaines portes-ouvertes d'octobre.

 

Informations utiles

Recherche